Thonon les Bains, Beaufort.

160 km, 8 heures maximum.

Il faut partir le matin de Thonon les Bains, quitte à prévoir une première étape dans cette ville. Depuis le haut de Thonon, la vue sur le lac est superbe, les couchers de soleil valent le détours.

Au départ de Thonon, lors de cette 1ère journée sur la route des Grandes Alpes, il est possible de ne pas trop traîner et arriver tôt à Beaufort (1ère étape) pour profiter de la tournée des 3 barrages et de la balade au Cormet (on y reviendra).

Route des Grandes Alpes Thonon les Bains

 

Le matin, vous attaquez le Col des Gets, le col de la Colombière, le col des Aravis et le col des Saisies.

Cette première partie est une bonne mise en jambes, mais n'est pas ma préférée: la circulation est assez importante.

Je vous conseille de faire la pause de midi à La Clusaz où nous aimons bien le Hamburger des fermiers du restaurant "La ferme" (à la sortie du village sur la route du col des Saisies). Si il y en a, le tiramisu vaut également le détour.

Vous avez largement le temps de faire un petit aller & retour aux Confins. Pour se faire, après manger, retournez vers la clusaz et tournez à droite, c'est indiqué. La route est correcte et peu fréquentée, le lac est superbe.

Continuons la Route des Grandes Alpes.

Vous passez par le col des Saisies, qui fut le lieu du plus gros parachutage d'armes accordé par les alliés à la Résistance française.

Route des Grandes Alpes  Lac de Roselend

Route des Grandes Alpes Col de la Colombière

Route des Grandes Alpes col de la Colombière

Route des Grandes Alpes Lac des Confins

Le soir venu, c'est la soirée gueuleton : vous vous arrêtez à Beaufort, Hôtel du Grand Mont ( 04 79 38 33 36 ), tenu par 3 générations toutes plus sympas les unes que les autres. Vraiment une bonne adresse. Profitez de la demie-pension carrément délicieuse. Il y a un petit garage, souvent plein, mais à Beaufort, vous pouvez laisser les motos dehors sans aucun risque.

_______________________________________________________

Arrivés à l'hôtel, posez le barda puis, si il vous reste 1h30 je vous conseille de vous lancer dans :

La tournée des 3 BARRAGES :

Vous partez à Arèches, et continuez jusqu'au barrage de St-Guérin (1). Revenez vers Arèches et tournez à droite pour le col du Pré, puis descendez vers le barrage de Roselend (2) : la vue est à couper le souffle. Passez sur le barrage et, au Col de Méraillet (*), tournez à gauche en direction de Beaufort par la D925. Dans cette descente, prenez à droite la toute petite route vers la Gittaz (très mal indiquée, quand vous descendez, le panneau est dans votre dos ...). Aller et retour au barrage de la Gittaz (3), puis redescendez à Beaufort.

2 photos de nuit de la chapelle de Roselend (cliquez pour agrandir) :

 

Route des Grandes Alpes Lac de Roselend

Une photo du village de Roselend avant qu'il ne soit submergé, englouti par l'eau du barrage, étrange (cliquez pour agrandir):

J'ai essayé de trouver le même point de vue pour un comparatif avant / après :

Je vous ai concocté un petit "time laps" d'une nuit au Cormet de Roselend pris depuis le Chalet de la Pierre Menta. La lune se lève et se reflète dans le lac puis éclaire le Mont Blanc (en bas à gauche). Enfin, arrive le jour qui "brûle" le capteur (dispo en 4k) :

* Quand vous êtes au col de Méraillet vous pouvez monter jusqu'au Cormet de Roselend (un "cormet" est un col qui ne sépare pas 2 vallées). Vous referez ce chemin demain mais, dans la lumière du soir, cette balade est, pour nous, une des plus belles des Grandes Alpes. Vous aurez aussi peut-être la chance de rencontrer un "Ancien" qui vend des cailloux sur une table de camping: c'est un passionné de géologie qui, malheureusement, a perdu la main gauche. Il fait l'aller retour chaque jour depuis Bourg Saint Maurice avec une mobilette sur laquelle, pour compenser son handicap, il a tourné la poignée de frein gauche vers le haut. Quand vous ferez cette descente vers Bourg Saint Maurice, vous comprendrez l'exploit que cela représente !

D'ailleurs, je vous invite, si vous avez encore une grosse demie heure devant vous, à pousser jusqu'à Bourg-St-Maurice, ou au moins jusqu'à l'étrange hameau de Bonneval Les Bains (on en reparlera) oû vous faites demi-tour. La remontée vers le haut du Cormet dans le soleil couchant est superbe. Jugez par vous-même sur cette vidéo (le plus beau commence à la 14ème minute ...).

____________________________________

<= Infos Pratiques

Jour suivant =>